vendredi 3 février 2012

Formation : Pourquoi faire un MBA et comment le choisir ?

mba2


Formation initiale

Durant la formation, le découpage classique est le suivant (je donnerai les équivalences Suisse lorsque je les connaîtrais) :

  • Ecole primaire jusqu’au Collège : Formation générale permettant d’obtenir les méthodes et informations de base nécessaires durant toute sa vie
  • Premier choix possible vers une formation professionnelle ou non :
    • Lycée professionnel : Premier niveau permettant de sortir du système scolaire avec un diplôme permettant de travailler. En France, cela aboutit vers le BEP ou CAP, en Suisse il s’agit du CFC (Certificat Fédéral de Capacité)
    • Lycée général : Continuité de la formation générale tout en choisissant un premier guidage suivant les aptitudes personnelles (scientifique, littéraire, …). Cette phase se termine en France avec un BAC (ou maturité en Suisse).
  • Formations Post BAC : c’est à ce stade que l’on choisit réellement une spécialisation qui en général dirige la carrière professionnelle. On y retrouve :
    • Les cycles cours (BTS, IUT, Bachelor, …) qui vont généralement donner un caractère technique ou professionnel permettant d’être directement intégré dans une entreprise
    • Les cycles longs (Masters, Ecole d’Ingénieur, Ecole de Commerce, …) permettant de progresser dans les capacités de raisonnement et d’analyse. Ce sont aussi des formations permettant de prendre en charge rapidement un poste d’expertise ou de management.

Loin de moi l’idée de vouloir faire un état de l’art de la formation, ce récapitulatif permet de montrer que, dans les grandes lignes, on passe une première partie de sa scolarité dans un cadre général pour ensuite se spécialiser.

Ainsi, que ce soit pour les techniciens, les ingénieurs ou les commerciaux, la formation leur permet de prendre en charge un poste défini suivant l’option choisie :

  • Ingénieur réseau, ou système
  • Ingénieur en développement
  • Gestionnaire de portefeuille financier
  • Responsible marketing
  • Chef de produit
  • Technicien en bureau d’étude
  • ….

Le parcours suivant va s’appuyer sur cette formation en poursuivant sa spécialisation et approfondissant les compétences techniques ou managériales. On retrouve généralement à ce stade la fameuse question du développeur devenant chef de projet.


Formation professionnelle

La question se pose sur la formation à partir de ce point. En effet, le début de carrière professionnelle est généralement dirigé selon cette formation et il est souvent compliqué d’en sortir.

C’est souvent après quelques années que les souhaits personnels commencent à refaire surface et que la formation non assumée (imposée par la famille par exemple) devient un poids (cas du cadre de grande entreprise quitant tout pour partir élever des chèvres dans le Larzac).

On trouve aussi souvent à ce stade le besoin de reconnaissance et de validation d’un niveau de compétences par un diplôme, qui peut être effectué par un processus long et fastidieux tel que la Validation des Acquis par l’Expérience (comme l’a expliqué Elise Dupont).

Cette possibilité est souvent utilisée par des personnes ayant une formation courte voulant valider un niveau plus élevé (passage d’un niveau BAC ou Bachelor vers un niveau Master ou Ingénieur).

Il est aussi possible de suivre des formations en cours du soir par différents organismes via des cycles de formation continue, comme expliqué sur ce site.


Les Master of Business Administration (MBA)

Un MBA (ou Maîtrise en administration des Affaires) est une formation pouvant être donnée selon des formats différents tels que :

  • Cursus à plein temps (Full Time MBA)
  • Cursus en emploi (Executive MBA)
  • Cursus accéléré (Accelerated MBA)

Le principe d’un MBA est de suivre une formation permettant de comprendre les différents grands départements d’une entreprise. Ainsi, la formation de base permettra d’avoir en fin de cycle une vision à 360 ° du fonctionnement des grandes entreprises. L’idée de ce type de programme est de s’ouvrir vers d’autres divisions ou d’autres secteurs. C’est aussi une façon pour les “informaticiens” de mieux comprendre les logiques de certaines divisions (marketing, financières, …). Cela peut être aussi une formation permettant de se réorienter ou de créer une entreprise tout en évitant les écueils classiques.

Historiquement, cette formation est donnée en anglais, mais de plus en plus d’écoles proposent des MBA dans d’autre langues (Français, Espagnol, …), tout en respectant les règles de base des MBA avec une “Accreditation” donnée par les organismes de validation.

On peut trouver le contenu de base que tout MBA se doit de fournir ici :


Comment choisir son MBA

Il existe plusieurs critères à prendre en compte lors du choix de sa formation :

  • Le prix de la formation (allant de 10 à plus de 100 000 Euros)
  • La durée de la formation (1 an, 18 mois ou 2 ans)
  • Le mode de formation (Full Time, Part-Time, Accelerated MBA, Executive MBA, …)
  • Les spécialisations possibles
  • La reconnaissance de la formation au niveau international
  • Le niveau de la formation

Les quatre premiers critères sont fournis au travers des programmes des écoles proposant les MBA.

Pour la reconnaissance, il est possible de trouver un ensemble de formations regroupées dans différentes associations telles que :

Pour le niveau de la formation, c’est un peu plus complexe, car différents classements existent pour ces formations :

Ces classements sont intéressants et à considérer, mais sont à prendre comme des indicateurs, car tous les MBA ne sont pas présents dans ces classements.

Un des paramètres important dans ce contexte reste le “bouche à oreille” ou du moins le fait de connaître des anciens de l’école envisagée. Il ne faut pas hésiter non plus à se déplacer pour rencontrer les responsables de cette école. Vous prévoyez d’investir du temps et de l’argent dans cette formation, donc vous devez être convaincus de votre choix.


Sponsoring de sa formation

Certaines entreprises sont en partenariat avec des écoles et proposent donc à leurs employés de suivre un cursus MBA en respectant un engagement propre à l’entreprise.

Dans le cas contraire, rien ne vous empêche de proposer à votre entreprise de payer tout ou partie de la formation en vous engageant dans un processus de Talent Management, ou de développement de carrière. Si tel est le cas, il est très souvent demandé de signer un contrat vous demandant de rester un certain temps dans l’entreprise (généralement 2 ans). Si vous souhaitez partir avant ces deux années, vous devrez rembourser tout ou partie du coût de cette formation.

Il faut aussi réfléchir à son projet avant de demander ce sponsoring, car ce contrat peut donc bloquer votre projet (création d’entreprise, reprise d’entreprise, changement de carrière, …).


Conclusion

Quelque soit votre projet de carrière, le MBA peut vous permettre d’accélérer celle-ci, même s’il s’agit de partir élever des chèvres dans le Larzac.

Pour ma part, après une longue réflexion, je me suis décidé (motivé aussi par ma copine) pour un Executive MBA à l’université de Genève, d’une durée de 2 ans :

Je reviendrai prochainement sur certains points concernant cette formation.

Romelard Fabrice [MBA]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire